Le mois dernier, « forcé » par des douleurs insupportables au poignet, j'ai abandonné l'AZERTY pour utiliser une disposition de clavier plus intelligente, le Bépo.

Depuis, non seulement je vais...